pour en finir avec la complaisance au sujet de la mouvance folkish ᛟ

2016/03/03

idéologie en musique et stratégie face à l’hostilité

prochoixarticle 3 mars 2016
Du 21 au 24 juillet 2016, le petit village de Simandre sur Suran dans l’Ain accueille pour la 2ème année consécutive le « festival viking » Ragnard Fest.

Au-delà des animations folkloriques (combats, présentation d’armes ou de troupes slaves), la presse locale s’interroge timidement sur la présence du groupe ukrainien Nokturnal Mortum qui affichait il y a quelques années ses sympathies pour le IIIème Reich. Quels sont actuellement les liens entre musique viking, fascisme, et nazisme ?

Il y a une vingtaine d’années, Nokturnal Mortum assumait son appartenance à la scène NSBM (National Socialist Black Metal), et plus largement à l’idéologie « nazie » du Pagan Front tout en se distançant du “nazisme vaincu” d’Hitler.

Le groupe a bâti sa renommée à l’aide de croix gammées et de chansons ouvertement antisémites :

  • “Everything I Own Is Given To The damned jewish tribe My Blood Is Calling Me, And I Won’t Calm Down Until I Taste The Smell Of their blood The Moon Whispers About The Darkness The Stars Are Leading Me Through The Clouds Silver People With White Skin Are Gathering To Perform A Rite The Wisemen Are Cursing On The jewish scum And I See The WHITE MAN’S POWER! Spit In jewish faces, Cut them Into Pieces Let them Choke With their Lie Let The Woods Grow Up On their corpses ONLY WHITE MAN’S POWER! We Are The Only Ones To Have The Right For This Land!” « The Call of Aryan Spirit » de l’album NeChrist (Нехристь), 1999, réédité 14 fois depuis.

Depuis quelques années, le groupe a supprimé ses références au nazisme, mais a conservé ses déguisements macabres et son public.

Ce n’est pas le seul groupe sulfureux. Le leader Rob Darken alias Robert Fudali alias Lord Wind du groupe polonais Graveland est connu pour ses déclarations en faveur de la suprématie de la « race aryenne », contre la « judéo-chrétienté », et pour de nombreux propos antisémites sur la prétendue existence d’un « complot juif ».

Capture d’écran 2016-03-03 à 09.58.21

 

Cela n’empêche pas les organisateurs de faire figurer Graveland en tête d’affiche, aux cotés de Nokturnal Mortum, Kroda, ou de Naer Mataron. Ce dernier est connu en Grèce comme le groupe de métal du député Giorgos Germenis, à la fois bassiste du groupe, coupable d’agression à tendance raciste, et numéro trois… du Parti criminel et néonazi Aube Dorée.

Capture d’écran 2016-03-03 à 09.59.39

Germenis n’hésite pas à poser en cartouchières, armé de couteaux, … Avec sa bande, Il a agressé des vendeurs a la sauvette en septembre 2012, puis attaqué le maire d’Athènes en mai 2013 .
Le 28 septembre 2013, un militant d’Aube Dorée assassine Pavlos Fyssas, encerclé de 10 complices. 4000 armes ont été découvertes suite aux perquisitions.
(mise à jour : germinis a effectué 18 mois de rétention préventive, le procès a repris fin juin 2016,
76e journée d’audience lundi 18 juillet 2016 http://goldendawnwatch.org/)

Capture d’écran 2016-03-03 à 10.02.45

Les liens entre certains groupes de métal présents
et l’idéologie antisémite nazie sont multiples.
Cependant, on aurait tord de considérer
que ces musiciens sont de « simples admirateurs » d’Hitler.

Ils s’inscrivent dans la mouvance « Folkish », et plus largement dans l’idéologie Odaliste.

« Folkish » est la contraction des termes « Folk » et « Volkish ».
Cette mouvance entend mêler musique Folklorique pré-chretienne, Métal
et mouvement Volkisch, courant intellectuel issu de l’Allemagne de la fin du XIXème siècle
qui mêlait spiritualité païenne, mythologie germanique, anti-monothéisme et antisémitisme.
Les courants néo-Volkisch se revendiquent de cet héritage,
en affirmant une identité blanche, païenne et mystique
en opposition thématiques contemporaines
comme la modernité, le libéralisme ou encore l’immigration.

Les paroles ont souvent pour thèmes la nature, la guerre, le passé médiéval et mythologique, dans une rhétorique romantique. La radicalité n’est pas omniprésente, voir absente dans les paroles de certains groupes.
Elles mettent toutefois toujours en valeur la Weltanschauung,
qui désigne la conception du monde selon sa sensibilité,
c’est-à-dire selon une grille de lecture identitaire et xénophobe.
Les disques sont parfois présents au coté de grands groupes de métal, dans les grandes surfaces culturelles, les disquaires spécialisés, les disquaires VPC complaisants, depuis 20 ans, mais maintenant la musique Folkish est très majoritairement distribuée par le biais d’internet et les plateformes de téléchargement légal de musiques populaires actuelles : itunes, … tout cela jouant un rôle « validant ».

Les pères conceptuels de la musique Folkish sont les meurtiers
Kristian Vikernes (également terroriste (destructions d’églises) et créateur de jeu de rôle odaliste)
et Hendrik Möbus, dans les années 1990.
Ils sont également considérés comme les pères du NSBM.
Idéologues païens, identitaires, ultranationalistes « patriotes », « dissidents » « anti-système »,
ils ont développé leur influence même derrière les barreaux de leur prison en Norvège et en Allemagne.

La mouvance Folkish s’inscrit dans l’idéologie Odaliste, née dans les années 1990 également. Issue de la rune « othalan » de la mythologie germanique, elle signifie « propriété, domaine », et désigne l’idée que les traditions ancestrales d’une communauté sont supérieures aux cultures extérieures, en se basant sur les croyances de la mythologie germanique, et par extension, scandinave, grecque, slave ou romaine. L’Odalisme a pour objectif de faire renaître les cultures européennes polythéistes, qui seraient toutes issues d’une même religion datant de la Préhistoire, et qui aurait évolué avec les peuples (vikings, aryens slaves, ariens germaniques, aryens latins, celtes…) et les déplacements.

L’Odalisme s’inspire du nationalisme « Blut und Boden » (le sang et le sol) de la fin du XIXème siècle en Allemagne, qui considère l’ascendance (le sang) et la paysannerie (le sol) comme origine raciale essentielle du peuple.
Le « Blut und Boden », tout comme l’idéologie Volkish, ont fortement imprégné l’idéologie nazie,
en justifiant la « pureté de la race » allemande, la destruction d’autres peuples et l’appropriation d’autres territoires.

L’Odalisme est ainsi violemment antisémite et xénophobe.
Les juifs sont perçus comme un peuple à part, comme un « autre Volk » libéral et insoluble dans les « peuples blancs européens », reprenant ainsi les théories Volkish du XIXème siècle.
Pour préserver la pureté de la « race » et les traditions ancestrales propres, l’immigration et le métissage sont également rejetés.

Pendant la 2nde guerre mondiale, la rune Odal fut utilisée comme emblème de la 7ème division SS de volontaires de montagne Prinz Euge, ou encore dans les images de propagandes des Jeunesses Hitlériennes. De 1952 jusqu’à leur interdiction en 1994, elle était l’emblème des Wiking Jugend, une organisation néo-nazie basée sur les Jeunesses Hitlériennes.  Odal était également le nom d’un magazine néo-nazi de l’idéologue Richard Walther Darré. Mais Vikernes se défend et assume la paternité de la définition actuelle de l’Odalisme : « il n’est pas un terme entaché par l’Histoire »…

Cette idéologie Odaliste est actuellement présente dans de nombreux pays européens, via le « Pagan Front », directement inspiré du « Heathen Front ». Le « Heathen Front » est resté en lien avec le « Pagan Front » via différents concerts conjoints et soutiens publics.

La branche norvégienne est la plus ancienne (Norvegian Heathen Front, ou NHF) : elle a été fondée en 1993, dans la proximité de Vikernes qui a gardé contact avec le NHF même durant son emprisonnement en lui transmettant plusieurs articles. C’est Mobus qui fonde la branche allemande, la plus active, en 1998 (Allgermanische Heidnische Front, ou AHF). Des sections en Suède, Danemark, Hollande, Canada, Russie et Etats-Unis apparaissent dans la fin des années 1990 et le début des années 2000.

Le « Pagan Front » fédère historiquement les groupes slaves tels que Graveland, Nokturnal Mortum ou Kroda, et la scène grecque radicale, via Der Sturmer, groupe de NSBM de Georgios Germinis. Son album culte, « The Blood Calls for W.A.R. » comporte l’acronyme assumé de « White Aryan Race ». Le « Pagan Front » permet de rassembler Volkish metal et NSBM, et d’en assurer la publicité et la diffusion.

  • « nous comprenons notre musique comme un moyen adapté de transmettre un message qui peut aller au-delà du simple plaisir esthétique. L’auditeur devrait être encouragé à penser. Nous voudrions qu’il se réfère au paganisme, entendu et compris comme nous l’entendons et le comprenons. Et c’est pour cela que nous cherchons à motiver nos compagnons et nos fans sur l’activisme politique »

(Pagan front, Ablaze n°4, mai/juin 2008) 

Le Pagan Front a publié une série d’anthologies-manifeste qui, avec ses trois volumes (1999, 2003, 2007) définit ouvertement les bases du mouvement :

  • Le premier de ces disques a en partie officialisé le terme de « National Socialist Black Metal »
  • Le deuxième a précisé les intentions et les origines à travers l’article reproduit à l’intérieur (intitulé : the Pagan Front – Return of the Iron Reich of Black Metal)
  • Le troisième est accompagné d’une liste de « commandements » : « Fiers Nationaux-Socialistes, Contre toute influence judéo-chrétienne, Tolérance zéro pour les ennemis de notre race, Unissons-nous sous le vaisseau du svastika, et ainsi de suite, pour poser les fondements idéologico-politiques qui sont à la base de l’organisation et que les groupes affiliés supportent ».

La stratégie du mouvement païen Odaliste via le Pagan Front pour s’élargir est métapolitique. Il s’agit d’investir les domaines idéologiques et culturels (notamment la musique), en partant du « peuple », avant de pouvoir à terme influencer naturellement les sphères du pouvoir à présenter une élite blanche ultra-nationaliste. L’objectif n’est pas à priori politique, mais cherche à influencer le peuple pour un retour des valeurs polythéistes pré-chrétiennes.

Dans cette perspective, où les idées influencent les valeurs sur lesquelles se réfèrent la société, la diffusion de musique Folkish par Internet, la diffusion de supports enregistrés vynils, cassettes, dvd, compact disc, la création de jeu de rôle (Vikernes), le blogging (Vikernes), tout comme la tenue d’un Festival dans l’Ain, peut être un moyen d’approche et de diffusion d’idéaux néo-nazis auxquels beaucoup de ces groupes se réfèrent directement. Ce festival Folkish, surnommé naïvement « Festival Viking », représente un danger pour un public qui n’est pas informé, participe à propager des idéaux néo-nazis au grand public, et se traduit comme une démonstration de force des idéologues Odalistes.

http://www.prochoix.org/wordpress/?p=858

2016/03/02

Fuck NSBM RDV 2 avril 2016 en italie

Filed under: General — Tags: , , — oystenaarseth @ 06:08

Le premier concert de Graveland en 23 ans est prévu au sein d’un concert NSBM (“à la douche ! fest”hot shower fest“) le 2 avril à Milano en Italie du nord. Juqu’à maintenant, les autorités complaisantes ont ignorés les alertes  … c’est dans ce cadre de vigilance et d’opposition q’un un contre-évènement indépendant, apolitique, non-violent est proposé sous la forme d’un concert international, merci de diffuser :

Le 2 avril la racaille identitaire de toute l’Europe convergera en Lombardie, Italie du nord (l’adresse de rassemblement haineux est confidentielle) pour assister à un concert NSBM & folkish pagan. Leur appropriation progressive de la musique métal extrême et sa culture alternative est inacceptable, l’opposition se matérialise pour mettre un terme avec cette arnaque. Nous sommes fatigués des racailles néo-fascistes, qui salissent notre scène, chassons-les de la scène métal, chassons-les de la surface de la Terre. Ce concert événementiel & symbolique est destiné à le crier.


FUCK NSBM FEST!

FUCK THE FACTS + HAEMOPHAGUS + GRUMO + SUICIDE BY COP + RESTOS HUMANOS + EXTIRPATION + TxHxCx !!!

[ITA]
Visto che nello stesso periodo i nazisti di mezza Europa si faranno la loro festicciola “black metal” in Lombardia (ovviamente nascosti fino all’ultimo), ci sembra necessario prendere posizione una volta per tutte per mettere fine alla progressiva appropriazione di un genere e una sottocultura da parte di elementi che non c’entrano nulla con il libero pensiero e la libertà individuale. Basta merde razziste e fasciste, nel metal come nel resto del globo.

[ENG]
During these days nazi scum from all around Europe will come in Lombardia (the specific place has been kept secret) to attend to a “black metal” show. Their progressive appropriation of this music and its culture is unacceptable, must be opposed and must come to an end. We’re tired of nazifascist scum, in metal as in the whole world. This show is meant to scream it.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

FUCK THE FACTS [Canada] /// Grindcore Veterans. What else to say?

HAEMOPHAGUS [Palermo] /// Total morbid death metal. Immancabili se parliamo di estremo nel nostro paese.

GRUMO [Bolomodena] /// Deathgrind roccioso e tamarro. Testi che non la mandano a dire. Dal decennio scorso.

RESTOS HUMANOS [Bogota-Treviso] /// Death Metal vecchia maniera e grindcore dall’oltretomba.

SUICIDE BY COP [Rho] /// Gli autoctoni. Un mix di death metal ottantiano e fastcore che non per forza sfocia nel grind!

EXTIRPATION [Milano] Giovani promesse Blackened Thrash Metal Punk e chi più ne ha più ne metta.

TxHxCx [Milano] Altra new entry del milanese, propongono un grindcrust no frills all go.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Stay tuned! NO MACHO / HOMOPHOBE / TRANSPHOBE / RACIST / IGNORANT CRAP. NO “YAY I’M THE KNIGHT OF POLITICALLY UNCORRECT”. NO DOGS (their ears could explode and I’m not gonna collect the pieces).

2016/03/01

sticker brulé par un italien en hollande

Filed under: General — Tags: — oystenaarseth @ 20:27

2016/02/29

Shinkar Artem n’est pas le bienvenu à Varsovie

Comme tout le monde devrait déjà savoir, au début du mini-tournée européenne, Kroda groupe a été attaqué par une bande de chacals avant le concert à Varsovie, Pologne. Nous avons changé nos vêtements habiller en concert uniforme et juste pris nos trucs de mini-bus dans la rue près de club. A cette époque, la pluie de bouteilles en verre est tombé sur nous … Dès lors, les attaquants utilisés poivre-sprays et ont essayé de nous battre par gourdins télescopiques. Ils étaient dans les masques rouges et noirs en scandant «ACTION DIRECTE ANTIFASCISTE», De sorte que nous avons fait une conclusion sur ce sous-culture ils appartiennent.
Avant cet événement, nous étions pas trop intéressé à ce mouvement, mais après ce qui est arrivé, nous avons étudié leurs sites Web profond. Nous avons trouvé qu’il ya beaucoup de mentions sur notre bande définie comme NSBM. Il serait bon de faire une brève digression sur l’histoire de la musique (pas pour antifa, mais pour les auditeurs de pagan metal et la musique en métal en général).
Il semble antifa ne savent pas ce qui est NSBM, si elles utilisent ce stéréotype envers notre groupe. NSBM sont des groupes comme Der Stürmer ou THOR’S HAMMER, par exemple; à savoir des formations où les thèmes de base sont les aspects politiques et sociaux, l’esthétique du Troisième Reich, etc. Mais Kroda (même purement stylistique – .. sage) est pagan metal. A la différence de NSBM, dans pagan metal (il suffit de regarder le nom, il est évident), il n’y a pas de composante politique. côté lyrique de pagan metal est Antiquité, traditionalisme, .. Ancestral Roots Pride (ceux qui sont capables de lire – il suffit de regarder les textes Kroda publiés sur notre site officiel). Et encore, nous voulons dire que notre groupe est sorti de la politique moderne.
Au cours de la dernière fois, scène Metal est infiltré par des punks de gauche avec leur pauvre, compréhension pervertie de métal et de son esthétique. Leur connaissance des faits et des concepts de genres de metal sont étroites, mais en dépit de leur blasphème, ces personnes (pratiquement étrangers à la sous-culture de métal) tentent de dicter leurs conditions d’ultimatum à bandes métalliques; essayer de trier les bandes (en fonction de leurs concepts “punk”) et les séparer en “correct” et “incorrect”. Et les bandes, définies par ceux conceptuellement / .. politiquement / .. marginaux musicalement incompétents que «non correcte”, sont exposés à des attaques physiques et psychologiques de “..anti – .. fascistes». En général, ces antifa “peuple” ne pas écouter de la musique en métal du tout, mais ils veulent déjà de dicter ce que la musique que nous avons à jouer, ce que nous devons chanter, ce que concerts nous pouvons aller, et qui concerts ne doivent pas être visité. Ils commandent à zines, les distributeurs et les étiquettes – qui doit être boycotté, et qui doivent être promus. Ils ne savent rien sur le concept de notre créativité, mais leurs idées malades rendent tentent désespérément d’empêcher nos concerts, essayer de battre les fans de Pagan métal au hasard; aspirer à nuire musiciens de toutes les manières possibles, nous troubler, endommager nos vêtements, les voitures, les instruments, nos clubs de métaux et équipement de concert. Ils agissent comme un gang anti-émeute de rage, tandis que leur propagande officielle est anti-violence. Ils luttent pour quelque chose comme l’égalité, mais en fait, quelqu’un est «plus égaux» pour eux. Partout, ils déclarent leur aspiration à préserver autres cultures, mais en même temps, ils favorisent la destruction de la culture européenne propre dans toutes les manières possibles. Ces gens intensifié trop loin et a perdu le sentiment de la réalité. Ils sont fuckers simplement paresseux qui ne veulent rien faire, alors ils cherchent des ennemis partout, suspecte à toute inscription runique sur des T-shirts, disques, etc. Ils vont poursuivre leur diktat insolent et nous tous forcer à accepter leurs “conditions” idiotes et “demandes”. La seule chose qu’ils comprennent est la force brutale. Jusqu’à ventilateurs Pagan métalliques, des bandes et des concerts promoteurs / .. organisateurs sont tolère cette émeute de gauche, il va juste grandir, mais même ici et maintenant ce qui est presque une terreur rouge.
Tout le monde qui accepte docilement avec annule et impossibilité de bandes fave concerts, tout le monde qui estiment les “conditions” imposées par tas agressive de hooligans rouges éhontés, tout le monde qui soumet directement ou indirectement au «régime» ces étrangers tenter d’imposer à l’ensemble de pagan metal scène – ils ont tous simplement soutenir involontairement la nouvelle escalade de cette tyrannie brutale et l’oppression de nos intérêts.
Aujourd’hui, certains écume punk vous dicter ce que la musique que vous avez à écouter, ce que les concerts à visiter, ce que les vêtements sont “autorisés à porter” et ce qui est «interdit», quels groupes nous pouvons agir avec et qui sont «mauvais» – Demain, ils vous demander de rapport ce que vous mangez, ce que les livres lisez-vous, qu’est-ce que vous pensez, ce que les mots que vous avez dit, avec qui avez-vous faites l’amour, où habitez-vous et combien d’argent vous gagnez. Nous sommes les seuls à reprendre notre droit d’écouter la musique que nous voulons, pour aller aux concerts que nous voulons visiter.
Si vous voulez être vous-même et agir suivant votre cœur – il est donc temps de dire “stop” à l’émeute antifa dans pagan metal.
Il est temps d’être auto-organisé et riposter en réponse à tout acte de gauchistes insolents. Que ce soit la tradition et une règle parmi vos amis à venir lors des concerts ensemble, en groupes SOBRE bien organisés. Voir la salle de concert. Par vous-même, le coup d’espions antifa loin de salles et clubs, éjecter tous les rustre essayer de vous confondre lorsque vous écoutez de la musique. Si ces gens ne respectent pas nos droits, nos bandes fave et notre foi ancestrale – il est donc leur propre culpabilité, et nous ne voulons pas tolérer leur intervention plus. Dans la rue, vous devez toujours avoir tous les trucs d’autodéfense autorisée dans votre pays. Si quelqu’un essayer d’attaquer – vous avez le droit à la légitime défense, d’utiliser tous les moyens possibles pour vous-même et vos proches protéger. Ayant parfois reçu une forte répulsion directement de nombreux fans de pagan metal, bâtards ass rouges vont penser trois fois – est-il bon de nous faire du mal à la prochaine fois. Qu’ils protègent gay-parades et des marches rastafari. Si cette gobelins sans cervelle considèrent termes scientifiques “aryens» et «race» associé à «fascisme», si Runes européennes traditionnelles et Sunwheels sont “nazisme” – alors laissons-les même pas essayé de discuter des thèmes de noir et pagan metal du tout. En résumé: Nous appelons tous les auditeurs, musiciens, labels, zines liés à Pagan et Black Metal de répondre à chaque boycott antifa de notre musique et les bandes avec compteur boycott. Ne les laissez pas vous manipuler! Ne les laissez pas à détruire subculture Pagan Metal et notre culture traditionnelle européenne. Frapper les remettre sur le plan psychologique et bureaucratique, ainsi que par une action physique. Gangs de cette racaille doivent être reconnus comme criminels et déterminées comme «hors la loi» comme ils déjà fait avec vous pendant une longue période. Coupables seront punis. Gloire à nos dieux! »

Dans une autre interview, “Eisenslav” est demandé s’il croit est dans l’idée antisémite “Z.O.G. alliance “,” conspiration juive et ainsi de suite et il répond: «semble que seuls ceux qui regardent trop la télévision ne sont pas en mesure de le voir! Il est obious même pour un aveugle. ” À la fin de l’entrevue, il salue avec les mots suivants: “Regards aryens! WOTAN über Alles! “

2015/12/12

Graveland & Gaotmoonsont interdits en Allemagne : http://www.musik-sammler.de/wiki/index.php?title=Gesperrte_K%C3%BCnstler

graveland interdit

2015/06/06

BMH & autres NS ne sont pas les bienvenus à Saint-Etienne, ni ailleurs

Filed under: General — Tags: , — oystenaarseth @ 05:23

Un concert de black metal « néonazi » annulé à Saint-Etienne

L’espace interculturel de Saint-Etienne La Clé d’Voute a décidé d’annuler un concert de black metal néonazi initialement prévu le 6 juin 215. L’événement, organisé par l’association Helveg Prod, a été fortement contesté par des stéphanois vigilants.

Ces militants ont d’abord diffusé sur les réseaux sociaux un PDF où ils ont pointés toutes les références néonazies des différents groupes programmés et leurs connections avec les milieux de l’extrême droite nationaliste.

Cristalys, Baise Ma Hache et Bahrrecht sont les trois groupes de black metal qui devaient se produire.

Dans un premier temps, la gérante de la salle a refusé d’annuler le concert avant de changer d’avis suite aux nombreux appels anonymes et à l’intervention du conseil Général. Nous avons cherché à la contacter mais elle reste injoignable. Interrogé par le Progrès, un des responsables de la salle se défend de toute collusion avec l’extrême droite radicale :

« On ne fait que louer la salle à des associations, ce n’est pas nous qui gérons la programmation ».

Helveg Prod a annoncé l’annulation du concert le 1er juin sur sa page Facebook, tout en se disant « navré » d’être assimilé à un mouvement néonazi. Guillaume, vice président de l’association Helveg Prod, explique :

« L’art peut déranger certaines personnes. Les artistes ne peuvent pas toujours être compris de tout le monde. Je comprends que certaines personnes n’aient pas pris le temps de se renseigner et fait l’amalgame avec le fascisme. Mais c’est l’univers de l’art, il faut prendre les paroles au second degré. »

logo bmh

Baise Ma Hache fait pourtant explicitement référence au nazisme ainsi qu’à l’extrême droite française.

Outre un logo qui utilise les symboles des jeunesses hitlériennes (la hache et l’os), ce groupe reprend intégralement un poème de Robert Brasillach dans une de ses chansons, et c’est sans compter l’hommage fait à Dominique Venner, une autre figure de l’extrême droite radicale.

Le groupe Cristalys, quant à lui, « se limite » à une apologie du royalisme européen. Le tout agrémenté de croix celtiques.

http://www.rue89lyon.fr/2015/06/02/concert-black-metal-neonazi-annule-saint-etienne/

concert-de-black-metal-neo-1concert-de-black-metal-neo-2concert-de-black-metal-neo-3concert-de-black-metal-neo-4

http://www.fichier-pdf.fr/2015/05/30/concert-de-black-metal-neo-1/concert-de-black-metal-neo-1.pdf

Powered by R*